A la Une !

Les personnages de la pièce de théâtre “TOM”

La classe des Phoenix
vous présente

Les personnages de la pièce de théâtre

TOM
de Stéphanie Mangez

Nous avons réalisé ce recueil parce que nos comportements et nos mots dépendent de notre vécu, notre ressenti et toutes les émotions qui se cachent au fond de nous.

Cette histoire nous a touchés. Nous avions envie de mieux connaître ces personnages et de les comprendre.

Ce recueil regroupe les six portraits imaginés et illustrés par les vingt élèves de la classe.

Amaury, le père biologique

Je m’appelle Amaury, j’ai 33 ans. Il y a 10 ans, quand ma copine m’a annoncé qu’elle était enceinte d’un petit garçon, j’ai paniqué. Je n’étais pas prêt à devenir papa et je me suis enfui. Je n’ai plus donné aucun signe de vie.

Maintenant, je le regrette un peu mais je ne peux pas retourner en arrière.

J’ai rencontré une nouvelle femme et nous avons trois merveilleux enfants. Parfois je repense à mon ancienne vie et à ce petit garçon que j’ai abandonné et dont je ne connais même pas le nom.

Une partie de moi rêve de rencontrer mon fils, mais j’ai trop peur, je ne sais pas comment m’y prendre. Peut-être un jour…

Cléo V, Edouard et Rose

 

 

 

 

 

 

 

 

Myriam, la mère biologique

Je m’appelle Myriam, j’ai 30 ans. A l’âge de 17 ans, j’ai accouché d’un petit bout nommé Tom. Mon copain Amaury qui avait déjà 23 ans à l’époque m’a laissée seule quand je lui ai annoncé que j’étais enceinte. Il n’était pas prêt, mais moi non plus !

Je me suis demandé dans quelles conditions allait vivre mon coco Tom. Toute ma grossesse s’est déroulée dans le désespoir, l’inquiétude et l’alcool. J’étais dans un tel état que dès sa naissance, on me l’a enlevé, pour ensuite le placer dans un institut. J’étais très très triste et désemparée. Sans mon enfant, sans Amaury, sans point de repère, j’ai perdu pied et sombré dans la drogue.

Après avoir touché le fond deux ans plus tard, j’ai essayé de décrocher et de me reprendre en main. J’ai finalement rencontré Quentin, mon nouveau copain. Quand j’ai appris que j’étais de nouveau enceinte, j’ai eu peur, tous ces mauvais souvenirs sont remontés à la surface et j’ai recommencé à boire.

Puis j’ai finalement appris que mon coco avait trouvé une nouvelle famille. Tant mieux pour lui…

Quentin m’a soutenue et m’aide à me sevrer. Maintenant que la petite Valentine est née, j’essaye de retrouver un équilibre.

J’espère qu’un jour, je pourrai regarder mon fils droit dans les yeux

Avril, Elsa et Mashka

 

Bertrand, le papa

Je m’appelle Bertrand et j’ai 40 ans. Je suis sensible, ouvert et très gentil avec les autres.

J’ai rencontré ma femme Catherine à Paris et j’ai eu un coup de foudre. Peu de temps après, je l’ai demandée en mariage.

Je suis chauffeur de bus, mais ce que je préfère, c’est le bricolage.

Nous vivons en banlieue et nous avons un grand jardin.

Avec Catherine, nous avons toujours voulu une grande famille.

Nous avons deux enfants : Achille, et Tom que nous avons adopté.

Nous avons décidé d’adopter car je ne supporte pas de savoir qu’il y a des enfants seuls et sans famille dans le monde.

La famille est très importante pour moi, j’aime leur faire plaisir.

Nous ne voulions pas qu’Achille grandisse seul. Et impossible de prendre un animal car il est allergique.

L’arrivée de Tom dans la famille a bouleversé notre quotidien, ce n’est pas facile tous les jours mais nous ne regretterons rien.

Chloé, Gersende et Lola

 

Catherine, la maman

Je m’appelle Catherine, j’ai 38 ans.

J’ai rencontré Bertrand il y a 20 ans dans une soirée à Paris lors d’un voyage. Ça a tout de suite été le coup de foudre. Il m’a invitée à danser, nous ne nous sommes plus quittés et quelques années plus tard, il m’a demandé en mariage.

Je suis médecin dans un hôpital. Sur mon temps libre, je fais du yoga. Je ne mange que BIO et je fais attention à mon alimentation. Je participe souvent à des manifestations pour l’écologie.

Je suis fascinée par l’archéologie et la mythologie grecque. Ma passion est l’équitation. Je suis très maniaque et très exigeante. J’adore lire et profiter dans mon jardin.

J’ai été gâtée toute mon enfance donc j’ai tendance à être assez naïve et optimiste. Mais quand quelqu’un m’embête, je ne me laisse pas faire !

J’adore les enfants et j’essaye d’être la plus gentille avec eux mais sans trop les gâter comme je l’ai été.

J’ai un premier fils qui s’appelle Achille et avec mon mari, nous avons décidé d’adopter Tom.

Bertrand en voulait absolument un deuxième mais malheureusement je ne pouvais plus porter d’enfant. Alors nous avons choisi d’adopter.

Pour le moment, j’ai un peu du mal avec Achille car il n’accepte pas son grand frère Tom.

Malgré ces difficultés d’adaptation, je ferai ce qu’il faut pour que tout le monde se sente bien. Je suis heureuse avec ma famille

Alice, Cléo M, Giulia et Luna

Achille, le frère

Je m’appelle Achille et j’ai 9 ans.

Quand Tom, mon nouveau frère, est arrivé, il était muet alors je lui posais plein de questions mais il n’y répondait jamais. Je me demande bien pourquoi…

Au début, je n’aimais pas Tom parce qu’il était bizarre et il avait marché sur ma maquette de volcan en pleine nuit. On n’était pas super proches. Pourtant, j’ai essayé d’en savoir un peu plus sur lui mais il n’a pas ouvert la bouche pour autant.

J’ai eu beaucoup de mal à accepter d’avoir un frère alors que j’étais fils unique.

Dès que cet intrus, fils de juge, est entré dans ma maison, tout a changé, je me sentais exclus, rejeté plus que tout, j’avais peur qu’il prenne ma place. Et je n’avais plus autant d’attention et d’affection. Avant, mes parents me chouchoutaient et maintenant il y a beaucoup moins de yaourts à la fraise dans le frigo !

On me disait souvent que je devais m’y faire mais c’était super difficile ! Mes parents avaient beaucoup moins de temps pour moi.

Maintenant qu’on a appris à se connaître, ça se passe mieux à la maison. Quand je serai grand, si j’ai un fils, je l’appellerai … Tom.

Anja, Eloïc, Julien et Marion

Tom

Je m’appelle Tom et j’ai 10 ans. Je n’ai jamais habité chez ma mère car apparemment, elle ne savait pas s’occuper de moi. J’ai plutôt l’impression qu’elle ne m’aimait pas vraiment. Sinon pourquoi m’aurait-elle abandonné ? Je ne suis sûrement pas assez bien pour elle, je me sens nul…

Mon père, il nous a abandonné ma mère et moi avant ma naissance. Mais je n’ai jamais su pourquoi. Résultat, je ne l’ai jamais connu ! Est-ce que je suis si mauvais que ça que personne ne veut de moi ?

Maintenant, j’ai une sorte de nouvelle famille qui m’a accueilli, il parait que j’ai eu de la chance de quitter l’institut.

Il y a Catherine, Bertrand et Achille, leur casse-pieds de fils qui ne comprend rien à rien. Ils ont quand même l’air sympa mais je ne sais pas si je peux leur faire confiance, il ne faut pas que je m’attache trop à eux. Quand ils se rendront compte que je suis nul, ils pourraient eux aussi m’abandonner…

Toutes ces questions me trottent toujours en tête, j’espère qu’un jour j’aurai des réponses…

Amélia, Nils et Sohel

 

 

 

 

 

Auteurs : Giulia, Eloïc, Avril, Edouard, Mashka, Gersende, Julien, Luna, Marion, Cléo V, Amélia, Chloé, Nils, Anja, Sohel, Alice, Rose, Cléo M, Lola, Elsa

Professeur : Caroline

Editions Cornichons – Imprimé en février 2021

 

Leave a comment

Ce website utilise des cookies et requiert une partie de vos données personnelles pour vous offrir la meilleure expérience possible. Ces données ne sont ni stockées, ni échangées ni données ni vendues.